Reflexion

Pourquoi faire des études en marketing ?

Si expliquer pourquoi vous avez fait des études en marketing n’est pas si évident, je vous livre ici quelques éléments, qui vous permettront de lever les mystères de votre intérêt pour le marketing !

Que vous suiviez des cours en marketing ou que vous désiriez vous y connaître davantage sur le sujet, vous avez probablement ou allez être confronté à la traditionnelle question : « Mais pourquoi au juste t’intéresses-tu au marketing ? » Si cette question semble simple en apparence, la réponse ne l’est pourtant pas du tout. D’ailleurs, si je vous demandais de répondre à cette question, là tout de suite maintenant, vous me fourniriez une réponse approximative. Parce que certains choix sont parfois inconscients, je vous livre ici quelques éléments, qui vous permettront de lever les mystères de votre intérêt pour le marketing !

Avant toute chose, sachez qu’il n’y a pas de réponses parfaites puisque chacun suit une formation pour des raisons personnelles. Toutefois, je pourrais citer quelques raisons (et contre-raisons) que je vous fais partager à travers cet article.

Être au plus près des consommateurs 

L’une des raisons qui expliquerait une passion pour le marketing serait la volonté d’être au plus proche des besoins clients. C’est une réponse qui pourrait en surprendre plus d’un, je le sais, mais il s’agit pourtant d’un domaine où l’humain tient une place éminemment forte. En effet, les marketeux ont la chance de mettre en lumière des produits ou services adaptés à la recherche (directe ou indirecte) du client et d’influer sur une partie du quotidien des consommateurs. Pour ma part, j’ai toujours aimé la possibilité de communiquer pour quelque chose de concret et me dire que grâce aux messages diffusés, des individus trouveront chaussures à leurs pieds et passeront un moment agréable. 

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que l’objectif final du marketeux reste la satisfaction de son consommateur. Tout bon professionnel va ainsi vouloir connaître le plus finement possible sa cible afin de lui proposer l’expérience client la plus adaptée possible. Retenez bien cette notion d’expérience client car vous l’a rencontrerez régulièrement à l’avenir. 

Je dirais également que pour travailler en marketing, il est nécessaire de s’intéresser avant tout aux autres et surtout de savoir faire preuve d’une grande empathie puisque les principales missions consistent à comprendre ses consommateurs.

Mes Petits Marketeux si le marketing est réellement votre passion (ce que je vous souhaite de tout cœur), prenez l’habitude d’effectuer des recherches poussées sur votre cible, d’être à l’écoute des besoins et attentes des consommateurs et d’observer leurs habitudes. Mieux vous les comprendrez, plus vos messages seront adaptés à leurs attentes. 

Car sans empathie, vous ne pourrez pas définir des actions pertinentes. Ainsi, ne laissez jamais personne vous dire que vous vous apprêtez à effectuer un métier inhumain, vide de sens et mercantile !!!! Je vous invite à ce titre à consulter mon article « Pourquoi le marketing a mauvaise réputation » dans lequel je vous explique les raisons de cette image négative et les arguments pour vous défendre. 

Gagner beaucoup d’argent, no way !

J’en viens ensuite à déconstruire une raison pour laquelle des personnes extérieures penseraient que vous faites du marketing : pour être riiiiiiiche !!! Je vous arrête tout de suite, être marketeux ne signifie pas gagner beaucoup d’argent. Il est vrai que la majorité des salaires des responsables marketing sont confortables mais avant d’en arriver là, ils ont travaillé dur, se sont trompés, sont passés par des remises en question, le tout pour un salaire de junior. 

Bien sûr, si vous avez la chance d’être embauché par une entreprise disposant d’un gros budget, vous aurez dès le début (ce que je vous souhaite) un salaire très correct. Mais je préfère que vous ne vous fassiez pas d’illusions car ce n’est pas la majorité des cas. Comme tout le monde, vous commencerez en bas de l’échelle. Alors un conseil Mes Petits Marketeux : soyez patients pour voir votre travail récompensé et concentrez-vous sur la passion qui vous a amené jusque ici

Allier des missions mêlant analyse et créativité 

Je dois dire que l’alliance des missions à la fois analytiques et créatives constitue selon moi l’une des premières raisons pour lesquelles je souhaite continuer à être marketeuse. Je trouve absolument incroyable que ces deux aspects, qui à priori n’ont rien à faire ensemble, se rassemblent grâce au marketing. Qui a dit que l’on ne pouvait pas penser « out of the box » en étant sérieux et rigoureux ? De même pourquoi ne pourrait-on pas faire preuve de recherche et de patience avec un esprit créatif ?  

Tout simplement parce que l’on associe l’analyse avec la réflexion, le fait de faire les choses justes et d’aller dans le sens attendu. A l’inverse, lorsque l’on parle de créativité, on pense immédiatement à la spontanéité et à l’invention. Ainsi, l’analyse pourrait être associée à un sage et la créativité à une boule d’énergie. Or, lorsque l’on y réfléchit, on notera que sagesse et énergie sont rarement employées ensemble. 

Pourtant, je vous le dis, si j’aime autant le marketing c’est parce que les missions permettent à la fois de faire preuve d’analyse et de créativité. Il correspond donc assez bien aux personnalités un peu touche-à-tout qui ne se contentent pas d’une seule action mais préfèrent s’impliquer sur plusieurs. 

En fait, je dirais que le marketing est parfait pour ceux qui aiment varier les plaisirs, jouer avec leurs différentes compétences et facettes de leurs personnalités. Okay, vous allez me dire, mais en fait il faut être bipolaire !!! Non, je vous rassure (quoique) ! C’est surtout, que coupler les deux apportera des compétences complémentaires et in fine vous permettra de construire une stratégie performante, permettra de réaliser au mieux vos missions.

Jamais s’ennuyer 

S’il y a un bien une chose que l’on ne peut pas reprocher au marketing, c’est qu’il s’agit d’un secteur où les professionnels ne s’ennuient jamais. Évidemment, la charge de travail y contribue mais ce n’est pas seulement la cause. En réalité, la diversité des missions l’explique principalement car vous pouvez aussi bien être chargé de :

  • missions de recherche avec la veille, les benchmarks et les analyses consommateurs ;
  • missions d’organisation avec la mise en place de calendriers éditoriaux, la gestion des prestataires ;
  • missions de rédaction avec la conception des messages écrits, la création des posts réseaux sociaux ;
  • missions de création avec l’élaboration de nouveaux templates, la mise en ligne de messages originaux ;
  • missions d’analyse avec le suivi des retombées, la déduction des actions performantes ;
  • missions stratégiques avec l’élaboration d’un plan d’actions, le choix des supports de communication et de leur diffusion ;
  • et encore je n’ai pas tout mis.

C’est par cette diversité de missions que le marketing reste un secteur où l’on apprend sans cesse. A la fameuse question des recruteurs « comment vous voyez-vous dans 5 ans », je réponds toujours « dans 5 ans, j’aurai appris déjà une infinité de choses et je ne doute pas qu’il me restera beaucoup à apprendre en marketing. » 

Pour ne rien vous cacher, certains employeurs peuvent en déduire que je ne maîtrise pas un grand nombre d’éléments, que je ne serai pas performante et manque de confiance en moi. Or à mes yeux, cette réponse signifie que l’apprentissage, la remise en question et l’humilité sont essentiels dans un secteur où la polyvalence est de rigueur et la passion indispensable

J’espère sincèrement qu’un jour la soif d’apprendre sera jugée de façon égale aux compétences mais de ce que j’ai pu voir il y a du progrès ! Ainsi Mes Petits Marketeux, ne lâchez rien et servez-vous de vos acquis passés, de votre apprentissage en cours et de votre volonté d’apprendre pour développer les compétences tant attendues des recruteurs. 

Nous faisons tous des choix pour des raisons qui nous sont propres. Ainsi, c’est à vous de prendre les éléments que vous avez envie de prendre dans l’article. Vous pouvez très bien avoir décidé de faire du marketing pour la diversité des missions sans une immense envie d’être proche des consommateurs. Par ailleurs, vous pouvez avoir un profil très analytique et pas du tout créatif sans que cela vous empêche de réaliser un métier en marketing. Cela dépendra en réalité des missions et attentes du poste. Mes Petits Marketeux, forgez-vous vos propres raisons et c’est lorsqu’elles sont les plus personnelles possibles, qu’elles sont les plus justes.

À propos Virginie

Hello, je m’appelle Virginie et c’est après une licence en lettres modernes, une formation en communication et un MBA spécialisé en marketing stratégique que j’ai décidé de m’orienter vers une carrière de marketeuse. Parce que j’adore me renseigner sur ce domaine et que la transmission est une valeur qui m’importe, j’ai créé mespetitsmarketeux.fr : un blog dédié à tous les marketeux à en devenir ou à ceux venant juste de se faire une place sur le marché de l’emploi.

0 comments on “Pourquoi faire des études en marketing ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :